Pages

2014/08/21

Ilias Azaouaj a été décapité par #IS

Bismillah

Le jeune prédicateur anderlechtois, Iliass Azaouaj a finalement été décapité aussi. L'année passé il était déjà retenu depuis près d’un mois par des djihadistes en Syrie dans une prison, alors qu’il voulait ramener chez lui des jeunes Belges, partis combattre aux côtés de la résistance Islamique.

L'ancien homme fort du "Service Islamique de la Jeunesse de Belgique" avait démissionné pour cette raison le 20 mars 2013.


Allah ta'ala dit:

 اشْتَرَوْاْ بِآيَاتِ اللّهِ ثَمَناً قَلِيلاً فَصَدُّواْ عَن سَبِيلِهِ إِنَّهُمْ سَاء مَا كَانُواْ يَعْمَلُونَ 


Ils troquent à vil prix les versets d'Allah (le Coran) et obstruent Son chemin. Ce qu'ils font est très mauvais! (Sourate at-Tawbah aya 9)
 


L'agent "secret" Ilias Azaouaj a d'abord expliqué aux combattants de la résistance Islamique qu'il était parti avec la ferme intention de se battre en Syrie et qu'il avait fait Tawbah (le repentir sincère) envers Allah Ta'ala.

Plusieurs voix se sont alors fait entendre pour le faire libérer. La voix la plus connu est celle de Bassam Ayachi, un général auprès de Shokor al-Sham:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=GB0YBXkItfg



Pourtant, Iliass Azaouaj, plutôt d’orientation pseudo salafi, n’était pas non plus irréprochable. 

Iliass, 24 ans, était considéré comme un prédicateur mais il s’était déjà exprimé contre le Huqm (les lois) Shariya d'Allah ta'ala ou contre l’instrumentalisation politique de l’Islam, ou contre le mouvement Shariah4Belgium qui a été dissous l'an passé. Il était surtout contre Abu Imran à l'époque (qu'Allah le libère). il tenait parfois également des discours tout à fait étranges.




Ilias a même été invité au Parlement européen afin de discuter la "problématique" de la radicalisation des jeunes.

Et quelque temps après, voilà Ilias Azaouaj qui avoue travailler pour les services de renseignements Belge, Français et Marocain depuis 2008. Le 6 août 2013, il l'a publiquement avoué sur son compte Twitter qu'il était bel et bien un traitre en Islam en donnant son mot de passe et son nom d'utilisateur.
  


Il a même déclarer qu'il y avait énormément de traitres parmi la communauté maghrébine de Bruxelles... et ailleurs, qui ont fait du kufr akbar en s'alliant avec les politiciens (Tawaghiet), la police et l'armée Belge contre les Musulmans (Islamistes). Sachez qu'une collaboration avec les Tawaghiet fait sortir de l'Islam.

Mais la question que tout le monde se pose est donc, qui l'a instrumentalisé pendant tout ce temps? Il a été embrigadé par qui? Manifestamment par Satan.

Photo : Azaouaj Iliass rencontre le président du Conseil Français du Culte Musulman Mohammed Moussaoui.
Qu'Allah les protège. 

Le 8 Avril 2013, Azaouaj Iliass a rencontré juste avant son départ vers la Syrie, personne d'autre que le président du Conseil Français du Culte Musulman Mohammed Moussaoui.
 
Le 9 avril 2013, lors de son passage à Istanbul, allant vers la Syrie, Iliass Azaouaj a rencontré un de ses anciens amis, l'imam de la mosquée bleu avec les fameux 6 minarets, de son vrai nom la mosquée du Sultan Ahmad.

Le même jour, il a rencontré cet homme d'origine turc:
 


Le Prédicateur Adnan Oktar  


Le 16 Avril 2013 il a été arrêté par une unité spéciale de combattants islamistes près de la frontière Turque.

Le 10 mai 2013 j'écrivais encore ceci: "Affaire à suivre, in Sha Allah, comme on dit..."

Et quelle suite...

Ilias devenu Mujahid se montrait régulièrement sur les reseaux sociaux en profanant des menaces envers la Belgique.





Mais des enquêteurs commençaient à le soupçonner à nouveau de trahison. Une observation de l'individu avait été mise en place. Ainsi, ils découvraient que Ilias ne priait même plus à la fin. Un soir, ils ont surpris Ilias entrain de parler avec des services de police via son ordinateur portable.

Aussitôt interroger, il avoue et le juge Islamique a ordonné la peine de mort. 
Image and video hosting by TinyPic

Écrit par @Censored31. Le Blogueur est l'auteur de l'eBook «Al-Qaïda in opmars» (paru sur Internet en 2010)